Souffrance: ne pas savoir se défendre

Cet espace est destiné au partage. Il ne peut vivre et être attrayant que par la participation de chacun(e) d'entre nous. Merci de venir y participer et d'y déposer vos partages. Ceci pourra toujours aider quelqu'un, souvent sans que vous le sachiez...
Règles du forum
Veuillez vous exprimer en respectant nos traditions et dans l'esprit inspiré par notre mouvement. L'autre est quelqu'un qui m'aide et que je peux aider...
En particulier, nous vous demandons de vous exprimer en "je", de ne parler que de votre propre expérience et de vos ressentis, et d'éviter tout jugement ou tout conseil lorsque vous réagissez au partage d'une autre personne.
Merci et bons partages !
Happy99
Messages : 1
Inscription : jeu. avr. 14, 2016 10:27 pm

Souffrance: ne pas savoir se défendre

Messagepar Happy99 » jeu. avr. 14, 2016 11:05 pm

Bonjour,

Je suis fatiguée de me torturer l'esprit quotidiennement et ce malgré la maturité que je devrais avoir, à bientôt 35 ans.
Je suis hypersensible, hyperempathique, me demande souvent ce que les autres pensent de moi et suis très vexée si on ne m'accepte pas, si on m'ignore. Je me mets en colère intérieurement. Lorsque les gens sentent ma peur du rejet et s'adonnent à la moquerie, je suis comme paralysée: je n'arrive pas à me défendre, à désarmer celui qui me blesse. Comme j'ai pu lire en parcourant très vite un sujet du forum: suite à tel ou tel incident je retourne le scénario 100 fois dans ma tête, revis la situation où j'aurais dû répondre ceci ou cela, ce que je n'ai pas fait. Les gens qui m'ont manqué de respect me rejettent ensuite d'autant plus (m'étant laissée attaquer) et j'en souffre. Je parle biensur de situations que je suis contrainte de supporter: typiquement le lieu de travail. On revoit chaque jour les mêmes personnes qu'on n'a pas choisies, on espèrent que ça se passe mieux, mais elles enfoncent le clou une fois qu'elles ont décelé la fêlure.

Cela m'est déjà arrivée de me défendre par le passé, mais mes réactions (qui contenaient toute ma frustration et ma souffrance), étaient alors disproportionnées et me faisaient être encore plus rejetée. Depuis je n'ose pas être autre chose qu' effacée... mais m'aperçois qu'on est autant détesté en étant invisible que mal vue. J'ai l'impression de ne pas pouvoir être la personne joyeuse et affirmée, décomplexée, que je suis en présence des rares personnes qui me connaissent vraiment et m'apprécient.

J'ai eu une enfance malheureuse avec beaucoup de traumatismes et de rejets. Cela m'a marquée fortement (aucun encouragement à la confiance en soi, parents victimes, etc...). Mais j'aimerais agir et pouvoir vivre autrement, ne pas être conditionnée par le passé.

Comment faire pour m'en sortir? On me dit d'éviter les milieux qui manqueraient d'ouverture d'esprit (les milieux où l'on considère la différence, la souffrance d'autrui comme une faiblesse). J'ai conscience que cette douleur peut me rendre égocentrique, ce qui est désagréable pour les autres. Mais quand on souffre, on ne peut échapper à soi-même. Et même je suis égocentrique (dans le sens de: repliée sur moi), je ne saoule pour autant personne avec mes problèmes, dans le sens où je me "contente d'être renfermée", mais garde ma douleur scêlée en moi.

Comment faire? Avez-vous des solutions?

Je pense participer à des ateliers si cela peut m'aider.

Merci de m'avoir lue, et de partager vos expériences si cela vous dit.

Papillons
Messages : 294
Inscription : ven. févr. 28, 2014 6:27 pm

Re: Souffrance: ne pas savoir se défendre

Messagepar Papillons » ven. avr. 15, 2016 1:53 pm

Bonjour Happy99,


Bienvenue Happy99 sur ce forum.
Je comprend ce que tu vis. Je me retrouve bien dans ce que tu décris. Je vis des situations similaires. En venant à émotifs anonymes je trouve un groupe d'entraide. Les personnes sont comme moi souffre de leur émotions chacun à sa façon. Et j'en découvre beaucoup avec des points communs.

Je n'ai pas de solution magique type bouton aller mieux. Je le cherche encore ce bouton. En même temps j'ai des outils pour aller mieux lorsque je mets dans un état second de détresse émotionnelle. J'ai des outils et en même temps je n'ai pas envi de m'en servir. C'est une autre histoire.

J'ai des solutions qui fonctionne pour moi. Je les partage en réunion émotifs anonymes et sur ce forum. Ces solutions ressemblent à un voyage à vivre soi même. Je peux bien raconter quelques anecdocte, point de vue, histoires. Par exemple je vie avec les émotifs anonymes alors que sans les émotifs anonymes je survie. C'est mon expérience, c'est mon histoire. Alors chaque semaine je vais à une réunion. Je m'y sens en sécurité souvent.


Bonn vingt-quatre heure,
Papillons

soniareims
Messages : 1
Inscription : lun. mai 02, 2016 7:46 am

Re: Souffrance: ne pas savoir se défendre

Messagepar soniareims » lun. mai 02, 2016 8:01 am

Bonjour Happy99 et papilons

Ce matin je me lève en me disant aie
aie parce que je ressens des émotions douloureuses

et je me rends compte que toute perdue que j’éprouve finalement un grand bonheur en lisant ce que tu écris happy99 car j'aurais pu écrire chacun de tes mots

Je me reconnais dans ta souffrance alors voila ce que moi j'ai lu ce matin à ce sujet (je le dis avec mes mots à moi)
fiche sur le ressentiment:nous passons beaucoup de temps a nous remémorer des evenements desagreables nous eprouvons du ressentiment nous en perdons le sommeil pour des personnes qui eux dorment sur leur deux oreilles !
et qui surtout n'ont pas une telle valeur que nous devions leur accorder autant d'importance


la colère : et aussi pour ne pas souffrir trop essayions de dire calmement ce qui nous touche
la colère ou le fait de tout garder pour soi ne fais que nous faire souffrir

la seule personne que nous pouvons changer c'est nous :bien entendu certaines personnes ne donneront pas un accueil positif à nos paroles et il nous sera probablement utile de leur parler en présence d’autre personnes pour faire la lumière sur un comportement agressif et toxique
mais rappelons nous que les personnes toxiques sont en souffrance elles aussi
et que nous éprouverons un immense soulagement apres avoir exprimer ce que nous ressentons de façon constructive

nous ne pouvons pas changer les autres leurs agressivité etc
mais nous pouvons changer notre attitude à nous exprimer notre non, notre douleur
en deux mots à nous affirmer

en général cela suffit a faire fuir les personnes toxiques qui sont très peureuses contrairement a ce qu'on pourrait penser

Bon je me sauve car je dois moi aussi appliquer ces points du programme
Happy99 je te souhaite bonne 24 h

Avatar de l’utilisateur
oxymores
Messages : 5
Inscription : mar. oct. 18, 2016 2:46 am
Localisation : Dordogne 24

Re: Souffrance: ne pas savoir se défendre

Messagepar oxymores » mar. oct. 18, 2016 4:01 pm

Bonjour Happy99

Eh bien moi aussi, j'aurais pu écrire une bonne partie de ce que tu dis sur l'exaspération à se sentir rejetés quand on se donne un mal de chien pour essayer de se faire accepter. Et moi aussi, j'ai eu des parents-victimes, je n'y avais pas trop songé jusqu'à présent mais ça explique peut être bien des choses... Sinon, rejeté par ma fratrie, par mes classes d'âge scolaire et ensuite jusqu'à présent, 53 ans. Pas rejeté par absolument tout le monde et tout le temps, heureusement, mais presque, et là c'est dommage, et difficile à supporter, comme tu sais.

Pour m'en sortir comme je pouvais, ma méthode a été d'apprendre ce que j'ai pu de psychologie en autodidacte, et de continuer. Ca n'a rien résolu radicalement, mais comprendre, ou en avoir l'impression, m'aide pas mal. Et aussi d'aider autrui autant que je peux : bénévolat associatif par exemple. Depuis un an, je participe à un programme d'éveil d'un enfant autiste. Très intéressant. J'apprends beaucoup, sur lui, sur moi et sur la psycho en général.

Augmenter la masse d'activités positive de ma vie habituelle, dans le but d'atteindre une masse critique qui déclencherait une réaction en chaîne : un cercle vertueux, le contraire du cercle vicieux rejet-déprime-isolement-révolte. C'est pas gagné mais c'est ce que j'ai de mieux à faire.

Courage ;)

kendall
Messages : 22
Inscription : ven. nov. 14, 2014 9:47 pm

Re: Souffrance: ne pas savoir se défendre

Messagepar kendall » jeu. avr. 20, 2017 3:43 pm

bonjour
je te propose des partages téléphoniques si tu veux .
a bientot

Afleuredepeau
Messages : 1
Inscription : lun. juin 12, 2017 2:41 pm

Re: Souffrance: ne pas savoir se défendre

Messagepar Afleuredepeau » lun. juin 12, 2017 3:14 pm

Bonjours a tous,
En tout ce que vous avez dis, je me retrouve. J'ai néanmoins décidé de changer ma façon de voir les choses. Pendant longtemps j'ai souffert de ne pas être accepté par les autres, j'ai toujours été différente et ils ne le comprenaient pas. J'ai toujours été très sensible au mots utilisés a m'en souvenir des années après quand cela m'a blessée. Je me demandais , qu'est ce qui cloche chez moi? Qu'est-ce que je fait mal qui les fait donc fuir? J'ai essayé par tout les moyens de m'en sortir mais je ne voyais pas le bout du tunnel. Et un jour j'ai compris, grâce a des amis formidable! Pourquoi s'effacer, s'écraser, alors que les autres arriveront toujours a nous blesser, nous faire du mal. Ils trouveront toujours quelque chose a redire même si notre comportement est irréprochable. Depuis ce jour j'ai décidé d'être moi même, les autres trouveront toujours quelque chose pour m'enfoncer alors pourquoi être quelqu'un d'autre! Autant être moi même! Qu'ils me détestent pour une raison vu que même quand je me plie en quatre ça ne convient pas! J'ai réussi a relativiser mes expériences passé et je leur dis même merci, merci d'avoir été exécrable! Grace a eux je fais le métier de mes rêves et j'ai rencontré des personnes formidables qui me font grandement avancer , contrairement a eux qui se conforte dans leur méchanceté!
Ce message pour dire que tout est possible! J'ai cru un moment que je n'y arriverais pas et pour surmonter ses émotions si forte, j'écrivais et j'écris toujours. Des poèmes surtout et sur rien sur tout ce qui me touche et me tien a Coeur. C'est mon échappatoire. :)
Les jours meilleurs viendront tenez bon:)
Il y a bien sûr toujours des rechutes mais alors penser a tout ce qu'on a déjà accompli est merveilleux, étant timide maladive je me raccroche a toutes des petites victoire du quotidien. :)


Revenir vers « FORUM DE PARTAGE »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités